Une cave à vin âgée de 3700 ans

Jarres à vin ©Eric H. Cline, George Washington University

Jarres à vin ©Eric H. Cline, George Washington University

Dans le Journal de la Science , nous lisons cette dernière découverte.

Une équipe d’archéologues américains et israéliens vient de mettre au jour une cave à vin vieille de 3700 ans. Selon les auteurs de la découverte, il s’agirait de la plus grande et la plus ancienne cave à vin jamais identifiée au Proche-Orient.

La découverte, révélée le 22 novembre 2013 à l’occasion de la conférence annuelle de l’ONG « The American Schools of Oriental Research » (ASOR) qui se tenait cette année à Baltimore (États-Unis), a été effectuée sur le site de Tel Kabri (Israël), où se trouvent les ruines d’une ville cananéenne vieille de 3700 ans. Rappelons que durant l’Age du Bronze (approximativement -3000 à -1000 av JC au Proche-Orient), les cananéens étaient les habitants du pays de Canaan, une région qui correspond aujourd’hui à Israël, la Palestine, ainsi qu’une partie de la Jordanie, du Liban et de la Syrie. Selon certains historiens, il semble que ce peuple sémitique était très proche des Phéniciens d’un point de vue ethnique.

Ce contenu a été publié dans Découvertes archéologiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.