Liban, un patrimoine à deux vitesses

Byblos. Mina / Vieux-Port

Byblos. Mina / Vieux-Port

Dans un reportage signé Florence Massena, paru sur le site Orient XXI, une comparaison est établie concernant le développement des deux sites archéologiques libanais: Byblos (Jbeil) au nord, Tyr (Sour) au sud.

Tyr - Allée

Tyr – Allée

Ces deux sites historiques inscrits depuis 1984 au patrimoine mondial de l’Unesco connaissent chacun un développement différent lié à une politique culturelle plus présente à Byblos que Tyr, sans oublier la position géographique frontalière de Tyr qui a eu un impact sur la ville et particulièrement dans les deux domaines culturelle et touristique.

Ce contenu a été publié dans Généralités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.