« Qadmus », opéra en recherche de mécène !!

Cadmos et le dragon. Amphore à figures noires d'Eubée, v. 560-550 av. J.-C.. Musée du Louvre

Cadmos et le dragon. Amphore à figures noires d’Eubée, v. 560-550 av. J.-C.. Musée du Louvre

Nous avons tous gardé en mémoire de nos cours d’histoire le célèbre Cadmos ou Qadmus, fils d’Agénor et de Théléphassa, frère d’Europe, princesse de Tyr, enlevée par Zeus, métamorphosé en taureau. Cadmos a parcouru la Grèce dans l’espoir de retrouver sa sœur et la ramener au bercail, il a offert l’alphabet dans l’espoir d’un indice jamais dévoilé. Il finit par fonder la ville de Thèbes et s’y installer loin de sa cité phénicienne.

Cette légende a toujours marqué les esprits, devenant le symbole de l’expansion de l’alphabet phénicien et son passage des côtes de Phénicie vers la Grèce et par de là le monde.

C’est aussi le projet d’opéra que porte Iyad Kanaan, évoqué dans les colonnes de l’Agenda culturel :
‘Qadmus’ est ‘’l’œuvre de ma vie’’. C’est une œuvre grandiose, un opéra séria en trois actes sur le célébrissime texte poétique de Said Akl. C’est une nouvelle dimension donnée à la dialectique arabe, issue des apports de Wagner et Verdi, avec un travail thématique et orchestral qui donne à la musique et à l’œuvre entière une transcendance émotionnelle et psychologique. J’ai eu la chance d’avoir pu présenter cette œuvre à Said Akl de son vivant, et d’avoir recueilli son approbation. Malheureusement, il nous a manqué un mécène hors du commun qui participerait à la création de cette œuvre ».

L’appel est relayé via ce blog …
Nous souhaitons de tout cœur sa réalisation et nous serons au rendez-vous pour en reparler !

Ce contenu a été publié dans Articles, Généralités, Patrimoine, Projets, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.