« Little Free Library » au pays de l’alphabet

La petite bibliothèque aux allures de mangeoire pour dévoreurs de bouquins © Orient-Le Jour

« Prenez un livre. Rapportez un livre. » Le slogan ne laisse pas indifférent !

Tout simplement, comment partager l’amour des livres dans un esprit citoyen, de libre échange et de respect mutuel. Un nouveau défi pour le pays des Cèdres, berceau de l’alphabet, ou juste un engouement pour une nouvelle idée branchée ? Un réel engagement dans un pays où la culture a toujours rayonnée ou un effet de mode ?

« Le concept est né en 2009 aux États-Unis. Son père, Todd Bol, est un habitant du Wisconsin de 85 ans qui a décidé un jour de monter une cabane à livres. Depuis, l’idée des Little Free Library a prise au-delà de toute espérance. Le mouvement est devenu une association à but non lucratif. L’inscription officielle coûte 25 $ et permet à ces bibliothécaires autoproclamés de recevoir une plaque officielle et un code de suivi sur le site Web. L’engouement est tel que plus de 2 500 petites bibliothèques ont vu le jour ces quatre dernières années. Aux États-Unis, bien sûr, mais aussi en Lituanie, au Ghana, en Inde… » et maintenant au Liban !

Ce contenu a été publié dans Articles, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.